Perte blanche crémeuse : quand faut-il s’inquiéter

Quand devez-vousvous inquiétez quand vous subissez des pertes blanches ? C'est la question à laquelle nous répondons dans cet article.

Définition

Les pertes blanches sont des sécrétionsvaginales normales chez les femmes. Cependant, certaines secrétions vaginales peuvent être signe d’une infection. Il est important de les distinguer et de savoir quels traitements adopter.

Pertes blanches: quand faut-il s’inquiéter ?

Les pertes blanches crémeuses sont normales lorsqu’elles sont sans odeurs, d’une couleur claire ou laiteuse qui ne provoque aucune irritation, aucune brûlure et ne raidissent pas le linge. En effet, les pertes blanches crémeuses sont les moyens normaux par lequel notre organisme nettoie le vagin. Il est important d’éliminer les cellules mortes qui sont présentes sur la paroi afin de le garder toujours saint. Les pertes blanches apparaissent pour lubrifier votre vagin souvent lors des rapports sexuels pour éviter la rudesse intime. On parle du mécanisme de lubrification vaginale, après les rapports sexuels, une partie des spermes sera ensuite écoulée avec des pertes blanches. De même façon, au cours de la période de l’ovulation, vous remarquerez une sécrétion de pertes vaginales, elle permet la fécondation de nos ovules dès un contact avec les spermatozoïdes. Ce sont des signes naturels chez la femme qui s’explique par une bonne condition de fertilité. Cela ne traduit en rien une infection, l’abondance ou la couleur des sécrétionsvaginales changent selon les périodes de votre cycle menstruel ou pendant votre grossesse. Les diabétiques ou les femmes qui prennent régulièrement des antibiotiques ou de stéroïdes, le port des vêtements trop serrés, la chaleur ou la piscine et l’excès du sport sont les facteurs engendrant les pertes blanches. Au cas où, vous remarquez qu’elles sont plus amplifiées, sanieuses, avec des odeurs piquantes ou douloureuses, vous devez vous inquiéter, puisque ces signes annoncent le début d’une infection.

Une étude dévoile que sur 10 femmes, 9 ont probablement souffert au moins une fois dans leur vie d’une infection vaginale. Chez certaines femmes, les pertes crémeuses sont fréquentes au risque de croire qu’une infection vaginale, cela dépend parfois de leur alimentation qui peut être un régime trop sucré ou l’utilisation des produits inappropriés pour ces toilettes intimes. Certaines secrétions vaginales sont dues à un champignon, ou une levure ou encore une bactérie. Ces bactéries viennent modifier le mécanisme de notre vagin et les protections naturelles qui s’auto-procrée.

Ces pertes inodores et épaisses qui ont de la consistance et la couleur du lait caillée ou d’un fromage blanc peuvent être accompagnées des démangeaisons, des brûlures ou des douleurs lors des rapports sexuelles. Les infections vaginales les plus courantes se présentent sous la forme des écoulements vaginauxcomme les pertes blanches. Une mauvaise hygiène corporelle surtout pour ces parties intimes entraîne ces irrégularités. Certaines femmes vont jusqu’à oublier les tampons dans leur vagin, plus d’une demi-journée, cela entraîne l’accumulation de la chaleur dans la paroi de la vulve et provoque des pertes sales et malodorantes.

Pour les adolescents, qui cette infection est contractée par des toilettes intimes, des savons et des habitudes d’hygiène non appropriés. Dans certains cas les pertes blanches ont une couleur jaune et verdâtre, mouleuses et malodorantes. Ceci est dû à un déséquilibre de la flore vaginale causé par un parasite sexuellement transmissible et probablement transmission lors des rapports sexuels. Elles entraînent des irritations et des brûlures au niveau de la vulve et des douleurs lorsque vous urinez.

Pour conclure, les pertes blanches crémeuses dès qu’ellesdeviennent inhabituelles cela reflète une infection. Dans la plupart des cas, elles sont engendrées par la mauvaise hygiène de partie intime. Une consultation de votre gynécologue ou de votre médecin traitant est nécessaire mêmeindispensable pour avoir un traitement efficace. Cela vous évitera des effets négatifs ou des complications, puisqu’un médecin fera d’abord une analyse avant de vous conseillersur un traitement.

Related Post