Caillot de sang pendant les règles ? Est-ce que c’est grave ?

Les menstruations accompagnent les femmes durant une très grande partie de leurs vies, soit l’intervalle allant de la puberté jusqu’à la ménopause. Ce qui en fait un indicateur de santé utérine et générale, mais aussi un sujet duquel émanent maintes questions. Le cycle menstruel étant un phénomène physiologique très lié à la psychologique, l’alimentation et l’environnement global, se manifeste différemment d’une femme à une autre. Aménorrhée périodique, dysménorrhée, couleurs et fluidités différentes et voire des caillots de sang. Il est compréhensible de stresser et de prendre peur quand on retrouve des caillots de sang dans ses pertes mensuelles. Cependant, leur présence n’est pas systématiquement liée à une maladie, anomalie ou autre. Qu’est-ce que c’est exactement ? Est-ce grave ? Quelle en est la cause ? Nous répondons à toutes vos questions.

• Comment reconnaître des caillots de sang dans votre flux menstruel ?

Un caillot de sang est une masse épaisse et dense. Celle-ci est généralement constituée de petits vaisseaux sanguins entremêlés et de cellules d’hémoglobines agglomérées. Le tout s’enchevêtre et forme un semblant de boule nommée caillot.

Les caillots de sang sont facilement reconnaissables dans le flux menstruel à cause de la différence de leur densité et de leur couleur. Relativement plus lourds et plus foncés, les caillots sont difficilement absorbables par les serviettes hygiéniques et les tampons.

• Comment cela peut-il être expliqué ?

Préparant une éventuelle nidation et donc une éventuelle grossesse, votre corps construit mensuellement la structure adéquate pour accueillir un éventuel ovule fécondé. Cette structure n’est autre que la muqueuse utérine ou l’endomètre qui s’épaissit au fur et à mesure du cycle menstruel. Les vaisseaux sanguins se condensent et se chargent de sang pour assurer une éventuelle irrigation sanguine secondaire. En absence de fécondation et de grossesse, cette structure échafaudée par votre organisme est éliminée. Les règles sont le résultat de cette élimination. Du sang est des lambeaux d’endomètre sont alors expulsés pour permettre la préparation d’un nouveau cycle.

La formation de caillots de sang peut se produire à cette étape. Le sang résultant de la destruction de la paroi extérieure de l’endomètre peut former des amas et créer les caillots. Certes, l’organisme secrète des anticoagulants mais leur action n’est pas très rapide ce qui permet aux premiers flux de s’amasser en caillots.

• Devez-vous vous inquiéter ?

La présence de caillots de sang pendant vos règles ne doit pas vous alarmer. La formation de ces amas d’hémoglobine est très fréquente surtout pendant les premiers jours de règles. Ajoutez à cela le fait que chaque femme ait une fluidité sanguine différente et donc une probabilité personnelle à développer les caillots de sang.

En revanche, si vous constatez que vos règles sont devenues nettement plus abondantes ou plus foncées, n’hésitez pas à consulter un gynécologue. Certains médicaments fluidifiants peuvent altérer la fluidité de votre sang et causer indirectement la formation de caillots. Votre régime alimentaire influe aussi fortement sur la nature de vos règles. Certains aliments favorisent la formation de caillots plus que d’autres.

Si vous avez des doutes, ayez le cœur net en allant consulter un professionnel. Un examen de santé globale vous permettra de mettre le doigt sur la cause – s’il y en a une – et de la soigner.

Related Post